DSC_0276

Une salle Snoezelen à l’HDJ pédiatrique

L’hôpital de jour pédiatrique de Saint Vincent de Paul s’est doté, il y a quelques mois, d’une salle de soins aménagée selon la méthode Snoezelen.

 

Cette dernière, développée dans les années 1970, propose une activité vécue dans un espace spécialement aménagé dans le but de créer une ambiance agréable faisant appel aux cinq sens. Avec ses murs blancs et ses aménagements, cette salle peut faire penser à un cocon avec une ambiance apaisante et une stimulation des sens grâce à un éventail de sons, d’odeurs, de formes et de textures.

 

Souvent plus connu dans le cadre du handicap, de la gériatrie et de la psychiatrie, cette salle a fait son apparition en pédiatrie.

 

Tous les sens de l’enfant sont mis en éveil pour que le soin invasif pour lequel il a été hospitalisé soit réalisé sans crainte, sans angoisse, dans les meilleures conditions possibles. Avec cet environnement propice à la détente et à la rêverie, l’enfant ne voit plus les actes médicaux tels qu’une prise de sang comme un moment redouté.

 

Madame Agnès Lepretre, cadre de santé de l’hôpital de jour pédiatrique de Saint Vincent de Paul, est particulièrement fière de nous présenter cette salle :

« C’est une demande que l’on a fait en 2011 à l’association Ludopital, elle est accessible depuis seulement quelques mois, les enfants et leurs parents en sont très contents ». En effet, avec une musique douce, une colonne à bulles qui projette de la couleur, des sons et des images qui attraient l’œil de l’enfant, « les enfants sont distraits, ça permet de détourner leur attention pour moins sentir la douleur ».    

 

 

> Toutes les actualités de Saint Vincent de Paul

Nous joindre ?